petern
profile-photo

Le Membre de la semaine : Fabrice Hurier

CGBB / Le Membre de la semaine

Chaque semaine, le CGBB met à l’honneur l’un de ses membres. Cette semaine nous avons le plaisir de vous présenter…

 

Peux-tu stp te présenter ?

J’ai 58 ans et je suis déjà papy 2 fois ce qui me comble de bonheur. J’aime donner du temps aux autres et m’en octroie d’ailleurs beaucoup plus aujourd’hui. Le tout pour continuer à apprendre, à découvrir, à prendre du plaisir, à mieux se connaitre aussi. Je ne suis plus dans un état mécanique de répétition des choses, je prends le temps de la réflexion, j’essaie d’être bienveillant envers moi-même pour avoir ensuite la capacité de l’être réellement envers les autres. Je ne suis plus en compétition, ce qui me libère de toute pression, c’est un sentiment très jubilatoire et finalement cela me permet d’être plus libéré et plus productif.

 

Peux-tu stp nous dire ce qui t’a donné envie de rejoindre le CGBB ?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été animé par l’idée que je pouvais être utile et aider les autres ; à l’école (prix de camaraderie, eh oui ça existait !) dans le sport (capitaine de l’équipe de handball et par la suite entraîneur bénévole pour les enfants) cela s’est aussi traduit plus tard dans mes choix de carrière, poussés par ma personnalité et de l’intérêt désintéressé d’aller vers l’autre, l’envie de créer des dynamiques, du lien. Alors pourquoi rejoindre le CGBB, parce que cela raisonne comme une communauté d’échanges, d’initiatives, de partages, de rencontres, de trajectoires de vie, de connexions, nous verrons bien…

 

Peux-tu stp nous parler d’une des dernières choses que tu as faites pour autrui ?

je donne de mon temps bénévolement à une association de créateurs d’entreprises, je soutiens financièrement une association des droits des animaux.

 

Si tu devais parler du CGBB avec l’un de tes proches, qu’en dirais tu ?

Avant de mieux vous connaitre, je reprendrai la citation de Coluche : « Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître il faut les aimer. »

Qu’aimerais-tu que nos lecteurs retiennent de toi ?

L’espoir est un état d’esprit, c’est une orientation de l’esprit et du cœur. Ce n’est pas la conviction qu’une chose aura une issue favorable, mais la certitude que cette chose a un sens, quoi qu’il advienne.

Un signe distinctif ?

Je suis toujours là 😊

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Nous Contacter

* sont obligatoires

Les informations collectées via ce formulaire nous servent uniquement à reprendre contact avec vous.