Le CGBB a 4 ans !

“J’ai 4 ans,

Je sais qu’c’est pas vrai mais j’ai 4 ans,

Laissez-moi rêver que j’ai 4 ans…

Ça fait bientôt 50 ans que j’ai 4 ans,

Ça paraît bizarre mais,

Si tu m’crois pas, hé… ????”

 

Ce soir ce sera une immense joie pour moi de réunir plein de membres du CGBB pour que nous fêtions ensemble les 4 ans du CGBB.

Après une carrière de plus de 25 ans dans la distribution j’ai décidé de changer de vie en février 2018 et me suis mis d’arrache-pied au travail pour créer l’entreprise que j’aurais aimé trouvé en tant que client.

Après des mois à réfléchir au projet, à le challenger avec des proches et mon réseau, à écrire la plateforme de marque, à définir les contours du site internet et à commencer à en faire la communication, le CGBB a ouvert le 31 mars 2019 avec pour première cliente Stéphanie Rosa.

Eh oui, la toute première commande, ça ne s’oublie pas 😉 .

4 ans c’est très court et c’est très long en même temps.

Est-ce que je me serais mis à mon compte si j’avais su que je devrais faire face à la crise des gilets jaunes, à la Covid, à la guerre en Ukraine, aux grèves, à l’inflation et à tant d’autres choses ?

Comme a dit Mark Twain, « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors, ils l’ont fait ! » 😉 .

Je ne suis pas de ceux qui vous diront que l’entrepreneuriat est merveilleux et que c’est bien mieux que le salariat.

Les deux ont des avantages et des inconvénients.

Ces 4 premières années furent 4 années avec des succès, des satisfactions et de nombreux échecs mais je n’ai cessé de me demander chaque jour « De quoi mes clients actuels ou futurs ont envie et/ou besoin ? » et comment puis-je y apporter une réponse.

Parfois j’ai proposé de nouvelles offres qui ont immédiatement trouvé leur public et parfois des offres ont fait pschitt.

Mais ça, c’est la vie de toutes les entreprises et c’est même la vie tout court.

Pendant ces 4 années j’ai appris que l’échec n’était pas un problème et qu’il servait toujours a affiner l’offre afin de trouver celle qui rencontrera l’adhésion.

Durant ces 4 années j’ai connu des joies et des désillusions mais je n’ai jamais connu le renoncement.

Aujourd’hui je suis fier d’être à l’initiative de ces milliers de rencontres qui ont débouché sur des amitiés, du business, de l’entraide et parfois même de l’amour 😉 .

Je suis fier d’avoir osé mettre noir sur blanc la Bienveillance dans le nom de ma marque malgré toutes les remarques que cela a engendré.

Je suis fier de prôner le respect de la différence et d’inviter chaque jour, à travers nos événements quotidiens, au dépassement de l’entre soi.

Parce que oui, je crois que nous sommes tous plus riches quand nous avons l’opportunité de nous confronter à la différence.

Comme dit mon ami Flaubert, « Life is a game ».

Ce soir c’est la fête, c’est l’anniversaire du CGBB et je ne suis pas prêt d’être couché 😉 .

Créateur de liens un jour, créateur de liens toujours !

 

Nous rejoindre :

CGBB, Créateur de liens 

Venez, tel que vous êtes, rejoindre le CGBB

Club de Networking Bienveillant

www.cgbb.fr

Plus d’informations : 01 42 15 97 44

 

#bienveillance #entrepreneur #business #entreprise #paris #networking #rencontre #cgbb

Découvrez aussi …

Ecrire un livre

Ecrire un livre

Vous avez pour projet l'écriture d'un livre, inscrivez-vous à une résidence d'auteurs 😉   Vous avez un projet de livre, vous avez toujours voulu écrire sans prendre le temps de poser les bases de votre projet, vous souhaitez écrire un livre sans savoir par où...

Prise de parole en public

Prise de parole en public

Comment être plus performant et plus convaincant dans sa prise de parole ?   Comment mieux gérer son stress, gagner en confiance, savoir se mettre en situation, travailler sa voix et adapter sa posture, pour être plus à l’aise et plus convaincant dans sa prise de...

Ensemble, c’est tellement mieux !

Ensemble, c’est tellement mieux !

Il n’y a qu’ENSEMBLE que nous réussirons !   "On me demande souvent pour quelles raisons avoir créé le CGBB, pourquoi avoir créé un Club de Networking dont le but principal n’est pas de développer son business mais de permettre à un maximum de personnes de se...